Taxi vs. VTC : La Guerre des Transports aura-t-elle lieu ?

Étiquettes :
24 février 2016

Un billet de Jonah Crisanti

 Taxi vs. VTC : La Guerre de Transports aura-t-elle lieu ?

Fin janvier de cette année, les chauffeurs de taxis en grève ont manifesté à Paris contre les VTC[1]. Les manifestants dénoncent la concurrence déloyale des VTC, notamment, Uber[2].

 

Loi Thévenoud

Loi Thévenoud 2016

L’Union Nationale des Taxis (L’UNT) avec d’autres syndicats comme (FO, CFDT, SDCTP[3]) ou associations (Taxis de France) se sont mobilisés en réponse au nouveau mode de transport; les VTC (Libération/28.1.16). Ils opposent la baisse de leurs recettes dès l’arrivée des VTC. Ces sociétés telles qu’UberPop et Snapcar assurent un transport qui est beaucoup plus facile et efficace [4].

 

Bien que les taxis aient commencé le mouvement de grève, les VTC ont suivi rapidement derrière. Ce mouvement a été le plus fortement ressenti à Paris le vendredi 5 février, lorsque les VTC contestataires se sont opposé au soutien que le gouvernement offre aux taxis. Ces grévistes ont manifesté à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, un des grands aéroports parisien (Le Parisien/6.2.16).

 

Dans une autre partie du monde francophone, les chauffeurs de taxis québécois ont suivi les actions de leurs correspondants européens. Des centaines de voitures de taxis ont bloqué la route vers l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau (La Presse.ca/10.2.16) Les événements ont escaladé le 26 janvier quand un conducteur Uber a frappé un chauffeur de taxi à la tête. L’homme blessé s’est vite stabilisé, mais les tensions ne se réduisent point (Le Parisien/26.1.16). Les chauffeurs de taxis demandent des réformes sur le contrôle des VTC. Ils déclarent que les VTC prennent leurs clients.

Le CEO d’Uber en France, Thibaut Simphal avait accueilli favorablement l’initiative d’un médiateur entre les deux groupes. Cependant, les taxis demandent une compensation monétaire pour les dommages causés par la nouvelle organisation (Liberation/14.10.15). Selon le patron de la plateforme VTC Snapcar, Yves Weisselberger, «C’est un marché qui est en croissance et il faut créer les moyens de satisfaire cette croissance» (Le Parisien/5.2.16).

Récemment, le premier syndicat de VTC contre Uber, l’Unsa SCP-TVC était  fondé (Le Figaro/2.11.2016). Il a été établi pour clarifier les bases règlementaires concernant les lois du transport. Même les chauffeurs d’Uber se sont organisés afin de se protéger contre les méfaits de leur employeur. Les manifestants font valoir qu’Uber opère sur une plateforme quasi-monopolistique.  La société a baissé son taux minimum de 8 euros à 5 euros. Les protestataires sont furieux qu’Uber ait fait ce changement sans les consulter. Ils affirment qu’ils ne seront plus en mesure de fournir des équipements tels que l’eau embouteillée avec cet abaissement des tarifs (Libération/14.10.15).

 

On peut voir la validité des arguments des deux parties. Bien que les taxis sont en train de perdre une grande part de leurs revenus, les VTC offrent une nouvelle façon de voyager qui est avantageuse car ils ouvrent la voie à un transport abordable à tous. Donc, pourquoi garder un système obsolète  ? Les VTC comme Uber sont la voie du futur. Bien que les taxis aient raison de se révolter, ils devraient travailler aux côtés d’Uber pour assurer leur mode de vie. Le gouvernement français doit continuer à agir en tant que médiateur pour établir une relation mutualisme entre eux.

 

http://www.liberation.fr/futurs/2016/01/28/taxis-vers-un-apaisement…

http://www.force-ouvriere.fr/le-controle-des-vtc-sera-renforce?lang=fr

http://cdft.fr

http://www.lapresse.ca/actualites/201602/10/01-4949096-taxi-manifes…

http://www.leparisien.fr/economie/taxis-et-vtc-sur-le-pied-de-guerr…

http://www.leparisien.fr/chessy-77700/chessy-un-chauffeur-uber-pris…

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/11/02/97002-20151102FILWWW003…

http://www.liberation.fr/futurs/2015/10/14/les-chauffeurs-uber-se-r…

http://registre-vtc.developpement-durable.gouv.fr//accueil

http://www.force-ouvriere.fr/taxis-vtc-loti-qui-peut-faire-quoi?lan…

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/06/25/guerre-des-taxis-cow…

 

 

 

[1] VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur ou Voiture de Tourisme avec Chauffeur).  Le nombre de conducteurs de ces services a augmenté de façon exponentielle au cours de la dernière année. En février 2014, il y avait 7.212 exploitants de VTC par rapport à 13.354 personnes au 1erpremier septembre 2015 (http://registre-vtc.developpement-durable.gouv.fr//accueil). Le service profite des paiements électroniques via les téléphones mobiles. Ils offrent des rafraîchissements tels que l’eau en bouteille en route vers votre destination.

[2] Uber est une compagnie de transport internationale assez nouvelle qui offert une façon plus économique pour se déplacer en ville (force-ouvriere.fr). L’origine de cette société est basée en Californie, aux États-Unis, mais il existe plus de 250 villes dans lesquelles ils opèrent (journaldunet.com). Il y a beaucoup de controverse en cours sur la légalité de leurs pratiques d’opération.

[3] FO : Force Ouvrier,  (Syndicat Force-Ouvrière.fr), CFDT; Centre Départementale de Formation des Taxis (cdft.fr), SDCTP; Syndicat de Défense des Conducteurs du Taxi Parisien (sdctp.fr). Les VTC ne sont pas autorisés à prendre des passagers comme les taxis. Il y a près de 60.000 chauffeurs de taxi en France dont un tiers sont à Paris. Ils ne sont pas autorisés à exploiter les zones proches des aéroports ou des gares (Force-Ouvrière.fr)

[4] UberPop est née en 2014 à Paris et ses banlieues. Ce service est offert dans 6 villes françaises : Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse, Nice, et Paris. Ces conducteurs suivent la loi Thévenould qui définit la principale obligation pour les chauffeurs est de justifier d’un certificat d’assurance pour le transport de personnes à titre onéreux mais cette obligation ne rentre en vigueur qu’au 1er juillet 2015 et une formation à partir de 2016>> (fr.wikipedia.org). Le problème avec UberPop est que les particuliers peuvent transporter les gens sans formation de chauffeur ou d’assurance. Pour ces raisons, François Hollande avait demandé leur dissolution et leur service a été suspendu en France à partir du 3 juillet 2015(LeMonde.fr/25.6.15).

 

Rubrique/mosaïque: l'Hexagone sous la loupe, Les Sociétés, Mosaïque, Paris comme vous ne l’avez jamais vu, Une Culture, à cultiver, Urbanités
RSS 2.0 | Laisser un commentaire | trackback

Aucun commentaire

Répondre

css.php