« Le Créole : le français transformé »

Étiquettes :
2 décembre 2011

La multitude des langues créoles dans la Francophonie exemplifie l’intégration du français dans plusieurs contextes culturels différents. En incorporant des éléments indigènes et des langues de pouvoir, les créoles témoignent de  l’adaptabilité du français et la diversité dans la Francophonie.

En Louisiane, le Créole est vraiment le résultat d’un mélange de cultures. Le français est apparu avec les colons français en 1682. Après avoir été exilé en 1755, beaucoup de Cadiens (Acadiens) de la Nouvelle Écosse sont arrivés et se sont intégrés avec leur langue. Il a été influencé aussi par l’arrivée des esclaves africains, des réfugiés Haïtiens et d’autres colons francophones européens et incorpore diverses influences linguistiques, dont l’espagnol et l’amérindien. Aujourd’hui, il est similaire aux créoles français des Caraïbes et est parlé principalement par les descendants des esclaves africains francophones.

Par contre, le Kreyòl Haïtien est largement utilisé. C’est le plus parlé ; il y a environ 8.5 million de locuteurs en Haïti et plus de 3 million hors du pays. Il a une présence forte aux États-Unis, au Canada, à Cuba et aux autres îles des Caraïbes De plus, le Kreyòl est la deuxième langue officielle d’Haïti et a une épellation standardisée. Il est utilisé dans la littérature, la télévision et la radio avec le français, ce qui est rare pour un pidgin.

Le Créole est important aussi dans des départements français des Petites Antilles (Guadeloupe et Martinique). Il est parlé par plus de 410.000 locuteurs dans chaque département. C’est une union du français, de l’anglais, de l’espagnol, du portugais et des dialectes africains et caraïbiens. La langue est plus parlée qu’écrite. La littérature créole de la Guadeloupe est un phénomène récent, mais en Martinique il y a un patrimoine littéraire très important. Les auteurs s’occupent des sujets politiques et la littérature est une incarnation de l’identité Créole. Quelques écrivains connus sont Maryse Condé, Saint-John Perse, Aimé Césaire, Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau.

ne pancarte en créole guadeloupéen (traduction : Levez le pied, il y a des enfants qui jouent ici !) Photo : Kim Hansen

Dans chaque environnement, le français est toujours influent grâce à sa capacité à s’intégrer avec des éléments indigènes. Les créoles sont parlés par presque 10 million de personnes en Louisiane, en Haïti, en Martinique et au Guadeloupe et on peut même apprendre le créole à l’université !

Sources:

Muller, Nicole. “Aging with French: Observations from South Louisiana.” Journal of Cross-Cultural Gerontology 24.2 (2009): 143-155. Web. 2 Oct. 2011.

http://www.omniglot.com/writing/haitiancreole.htm

http://martinique-guide.info/past.and.present/culture/

http://www.ethnologue.com

http://www.larousse.fr/encyclopedie/article/La_litt%C3%A9rature_des…

http://www.codofil.org/english/lafrenchhistory.html

Rubrique/mosaïque: Langues, une communauté, Mosaïque
RSS 2.0 | Laisser un commentaire | trackback

3 commentaires

  • Lingerie

    Hi, thanks for this wonderful article. This is a very good website!

    • Ruth

      Thank you for your entire hard work on this blog. My meohtr takes pleasure in engaging in investigations and it’s obvious why. Almost all notice all of the powerful manner you render valuable things on this web blog and even increase response from visitors on the subject matter then my daughter is truly starting to learn a lot of things. Enjoy the remaining portion of the year. Your performing a terrific job.

Répondre

css.php