Mariama Bâ : Une féministe africaine proche des traditions

Étiquettes :
21 novembre 2011

Mariama Bâ est une écrivaine féministe sénégalaise qui est née à Dakar en 1929. Elle a été élevée par ses grands-parents dans un environnement musulman et traditionnel. Après la mort de sa mère elle a commencé ses études en France et a  reçu un diplôme de L’École Normale de Rufisque en 1947. Par la suite elle a été enseignante pendant douze ans, mais à cause de sa santé, elle a dû arrêter. Mère de neuf enfants, Bâ était consciente et concernée avec l’inégalité des femmes au Sénégal. Elle a divorcée son mari et grâce à sa perspective, elle a écrit les articles sur la polygamie et l’exploitation des femmes. Son roman le plus connu, Une Si Longue Lettre, l’histoire semi-autobiographique d’une femme africaine, est le premier gagnant du Prix Noma, une bourse pour les meilleurs écrivains africains.

Une Si Longue Lettre raconte les grands événements dans la vie de deux vielles amies africaines Ramatoulaye et Aissatou. Au travers de leur correspondance, Ramatoulaye décrit la mort de son mari et les faits qui l’on précèdée. Au cours de l’histoire, le lecteur peut voir le rôle des femmes dans la société et leurs effets sur la vie quotidienne.

Vous pouvez trouver une version de poche d’Une Si Longue Lettre sur amazon.com pour moins de $10. Le roman est publié par plusieurs maisons d’édition et dans une variété de langues.
Mariama Bâ – Serpent à plumes (1979) – Paperback – 164 pages – ISBN 2842612892

 

Mariama Bâ – Ecrivaine, Féministe, Radicale

http://www.lefennec.com/auteurs

Rubrique/mosaïque: Africanités, Critique littéraire, Critique littéraire, Mosaïque, Voix de l'hémisphère Sud
RSS 2.0 | Laisser un commentaire | trackback

Aucun commentaire

Répondre

css.php