Le trèfle à quatre feuilles est touvé en cultivant sur le bois.

 Trouver un trèfle à quatre feuilles, c’est déjà une chance !

Chercher la chance ! N’oubliez pas de dire merde !

Qui croit aux superstitions ? Aujourd’hui, 41 % des Français s’avouent superstitieux,  51% pour les 15-34 ans contre seulement 31 % des plus de 60 ans. Pour le Français, les portes bonheurs sont des objets qui ont une signification spéciale. Chacune de leur histoire nous en dit plus sur les superstitions auxquels sont associés.

Une patte de lapin, d’accord mais pas sur un bateau

La patte de lapin est un porte de bonheur très populaire. Le lapin est un animal qui est très fécond, cela en fait un symbole de fertilité et de prospérité. Les signes du lapin dans les astrologies chinoises et aztèques sont aussi des signes très bénéfiques. Historiquement, les chercheurs d’or utilisaient une patte de lapin pour récupérer les paillettes du précieux métal qui tapissaient leurs tamis, depuis, elle est donc considérée apporter bonne fortune. Cependant, pour certains, comme les marins, le lapin est un signe de la malchance parce qu’il peut ronger les cordes à bord des navires.

L’avoir est déjà une chance

Le trèfle à quatre feuilles est le symbole de la chance et de la réussite et il fait figure de favori pour 37 % des Français. Les trèfles à quatre feuilles sont une « anomalie » et ils sont rares dans la nature (environ un pour 10.000) donc en trouver un c’est déjà de la chance ! Il y a une valeur symbolique pour chaque feuille de trèfle : l’espoir, la foi, l’amour et la chance. Si on trouve un trèfle à quatre feuilles on aura la chance, mais il y a aussi des trèfles à cinq ou six feuilles-  qui eux sont des portes malheurs !

N’oubliez pas de dire M****

La superstition française de dire, « Merde » à quelqu’un pour lui souhaiter bonne chance est incroyable ! Cette habitude a commencé dans le monde du spectacle- on dit « merde » à un acteur avant qu’il monte sur la scène. L’origine vient du théâtre- au XVIIIe, quand les gens allaient voir une pièce, ils venaient en diligence, coche, voiture à cheval ou à cheval. Pendant la pièce, les chevaux attendaient dehors et en repartant ils laissaient des excréments devant le théâtre. Alors, beaucoup de bouses voulaient dire beaucoup de chevaux et donc beaucoup de spectateurs, donc une pièce réussie. En général, on dit « merde » à quelqu’un avant un examen, une compétition ou un entretien.

Touchons du bois ou votre crâne !

La superstition de toucher du bois nous vient de Perses dès le VIe siècle avant notre ère parce que c’était un moyen de se mettre sous la protection du dieu Atar. Plus tard, chez les Chrétiens, la croix sur laquelle Jésus Christ a été crucifié était en bois donc toucher du bois portait chance et protection. Aujourd’hui en France, on dit « touchons du bois » quand on est inquiet qu’un projet soit compromis. Mais, on doit être prudent parce qu’il faut impérativement joindre le geste à la parole et toucher du bois lorsqu’on dit « Touchons du bois » au risque de voir le malheur s’abattre sur soi. Ne vous en faites pas, s’il n’y en a pas, on peut toujours utiliser sa tête, faute de bois !

Le premier superstitieux de France

Même si beaucoup ne veulent pas admettre être superstitieux, les Français aiment leurs portes bonheurs. Le premier superstitieux de France est le président, Nicolas Sarkozy !
Selon une rumeur, le chef de l’État gardait un trèfle à quatre feuilles dans un presse-papiers pendant une bataille juridique où il se battait contre les fabricants d’une poupée vaudou à son effigie que l’utilisateur peut piquer à loisir et accompagné d’un manuel vaudou. Sarkozy a perdu en appel, on les trouve toujours en librairie, les fabricants devaient avoir une patte de lapin !

Sources:

Image – http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d0/Luck_is…_%28explored%29.jpg

http://www.planet.fr/dossiers-de-la-redaction-d-ou-viennent-les-sup…

http://www.expressio.fr/expressions/merde.phphttp://www.lefigaro.fr……

http://www.ladepeche.fr/article/2009/02/13/553020-vous-avez-dit-sup

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/poupees-vaudou-la-justice-deboute-sarkozy_655707.html